BAP

Le Forum Des Cinéphiles Gangsters
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Nos partenairesNos partenaires  

Partagez | 
 

 Alonso Théatre (Oui, c'est un jeu de mot pourri)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mr.Movie
Dale Cooper - Agent Du Effebiaie
Dale Cooper - Agent Du Effebiaie
avatar

Nombre de messages : 14139
Age : 25
Localisation : Dans la 6ème Dimension
Date d'inscription : 11/11/2005

MessageSujet: Alonso Théatre (Oui, c'est un jeu de mot pourri)   Ven 16 Nov - 5:37

Pourquoi ce nouveau topic, et pourquoi ici ?
Et bien parce que cette semaine, j'ai réellement découvert le théatre, et que cet art n'est rien si il n'est pas d'abord écrit.

On parle donc ici des dernières pièces de théatre que vous avez adorés ou détéstés (car oui, les Bappeurs vont sûrement au théatre)




L'acteur Phillipe Torreton s'attaque donc au classique de Molière, et c'est une adaptation vraiment moyenne qu'il signe la.
Si les comédiens s'en tirent pour la plupart pas mal, il n'empêche que certains moments sont surjoués, et que le comique des situations passe mal a cause de la façon dont il est traité, qui denature au passage le personnage et le mythe.
Et une deuxième partie parfois ennuyante à mourir, par un manque de rythme qui se ressent malheureusment.

Reste alors une mise en scène juste stupéfiante et originale, notamment dans son final apocalyptique et terrifiant, ce malgré un aveuglement volontaire dû à un coup de 12 spots à fond dans les yeux censés représenter un spectre... Une fausse bonne idée parmi tant d'autres, dommage...


En attendant le songe


Geniallissime ! Une relecture ébourrifante d'une pièce de Shakespeare, livrée par des comédiens déchainés sur scène (j'avais jamais vu ça, des électrons libres humains qui n'hésitent pas a se vautrer sur scène ou a embrasser le public), un humour jouant sur toutes les cartes : le gras, le débile, le calembour, le paillard, le visuel... On ressent que les 5 auteurs aux rôles multiples prennent un incroyable plaisir a jouer des personnages terriblement attachants, et ce plaisir se communique habilement envers les spectateurs, inévitablement écroulés de rire que l'on ai 15 ou 60 ans.
Une expérience burlesque forte sur le moment, et finalement inoubliable... C'est ça la magie du théatre.


Dernière édition par le Ven 16 Nov - 5:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://batman-batfans.actifforum.com
JohnDoe1
Tony Soprano
Tony Soprano
avatar

Nombre de messages : 4891
Localisation : Aucune idée...
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Alonso Théatre (Oui, c'est un jeu de mot pourri)   Ven 16 Nov - 5:40

A vrai dire je vais pas souvent au théatre; j'y suis pas mal allé pendant mon mois de juin en seconde, j'ai vu plein de Sheakspeare et de Ionesco(aucun rapport entre les deux auteurs mais bon) mais depuis je crois pas y etre allé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr.Movie
Dale Cooper - Agent Du Effebiaie
Dale Cooper - Agent Du Effebiaie
avatar

Nombre de messages : 14139
Age : 25
Localisation : Dans la 6ème Dimension
Date d'inscription : 11/11/2005

MessageSujet: Re: Alonso Théatre (Oui, c'est un jeu de mot pourri)   Ven 28 Mar - 5:17


Huis-Clos (Jean Paul Sartre) de Michel Raskine

La pièce, à la lecture, était déjà formidable. Sous cet angle de mise en scène opressante, la puissance et la noiretée de cette histoire éclate au grand jour, et c'est réellement très bon, malgré quelques choix décevants.

:3etoiles:


Epître aux jeunes acteurs de Olivier Py

Gros choc pour moi. Une pièce dont j'ignorais tout, deux excellents comédiens (que dis-je, stupéfiants) seulement : l'un se travestit, joue au penseur philosophe et au clown grâce à son ridicule et ses mimiques, apparait entièrement nu sur scène quelques minutes, l'autre le contredit tout le temps, jouant sous diverses identitées humaines, celles qui dominent, celles qui contrôlent (les medias, les politiciens).
Mais là n'est pas l'important. L'important, c'est le message qui est passé dans cette pièce. Un message qui remet en cause notre société, et sa vision du théatre, de la culture, de l'Art, de la Vie... Et c'est réellement désolant, ce monde pourri et inconscient.
Une pièce hybride, à la fois auteurisante, cynique et burlesque, au service d'un appel aux consciences passionnant, qui à le grand pouvoir de faire réflechir et de changer notre état d'esprit. Un grand Bravo.

:4etoiles:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://batman-batfans.actifforum.com
Joey
Nobody
Nobody
avatar

Nombre de messages : 8654
Age : 26
Localisation : à l'administration
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Alonso Théatre (Oui, c'est un jeu de mot pourri)   Ven 28 Mar - 5:28

J'ai vu il y a 2 semaines L'école des femmes à l'Odéon, avec dans la peau d'Arnolphe... Daniel Auteuil !
Niveau jeu d'acteur, c'est du haut niveau, ils sont tous carrément dans leurs personnages, même si Daniel Auteuil restait quand même LA star (ça pouvait s'apparenter à un one man show).
La mise en scène, je l'ai trouvé originale, avec un plateau et des décors qui tournent en rond pour permettre de voir la scène sous un angle différent.
Ici, c'est le coté comique qui a pris le dessus (contrairement à la version avec Pierre Arditi qui se rapprochait pathétique, voir tragique). Le choix du casting est d'ailleurs excellent, contrairement à la version avec Arditi justement.
On rigole pas mal, et on ne s'ennuie jamais pendant ces 2h20.
Non j'ai vraiment aimé, une très bonne reprise, qui reste très fidèle à la pièce originale (je parle par rapport à la version écrite que j'ai lu).
J'aimerai souvent voir des pièces de cette qualité !

:3etoiles:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Redfalcon
Genesis Fan Inside (Turn it on, turn it on, TURN IT ON AGAIN!!)
Genesis Fan Inside (Turn it on, turn it on, TURN IT ON AGAIN!!)
avatar

Nombre de messages : 10560
Age : 25
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: Alonso Théatre (Oui, c'est un jeu de mot pourri)   Sam 29 Mar - 5:55

Fin de Partie de Beckett:
Que l'auteur aille se pendre!!!
:1etoiles:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://redfalcon.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alonso Théatre (Oui, c'est un jeu de mot pourri)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alonso Théatre (Oui, c'est un jeu de mot pourri)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1er Combat de Champions Alonso VS Senna
» Xabi Alonso - Espagne
» GRACE ST-JAMES ? Clara Alonso.
» Théatre : LE LIMIER, duel entre Weber et Bruel...
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAP :: Divers :: Le Bla-Blattage :: La Litterature-
Sauter vers: