BAP

Le Forum Des Cinéphiles Gangsters
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Nos partenairesNos partenaires  

Partagez | 
 

 La saga Mad Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joey
Nobody
Nobody
avatar

Nombre de messages : 8654
Age : 26
Localisation : à l'administration
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: La saga Mad Max   Jeu 10 Juil - 2:20



A l'occasion de la ressortie du cultissime et génial Mad Max premier du nom, j'ouvre ce topic sur l'énorme trilogie de George Miller.
Qui en a vu ? Qui n'en a jamais vu ?
Pour ceux qui sont dans ce dernier cas, grouillez vous !!!
Rien que pour découvrir l'une des plus géniales course poursuite de l'histoire du cinéma :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spoom
Trappeur
avatar

Nombre de messages : 5020
Age : 32
Localisation : Monroeville, New Jersey
Date d'inscription : 11/11/2005

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Jeu 10 Juil - 17:27

J'ai vu le premier et le deuxieme recemment et d'affilé, et j'ai adoré le premier ... moins le 2eme !
Mad Max a été repris des centaines de fois, ces plans mythiques, ces courses poursuites, ses personnages, ... quel film !!

J'arrive pas à trouver le troisieme, je crains que ce soit le plus mauvais des trois ...

_________________


Des zombies qui courent c'est cool, mais des zombies qui dansent c'est mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://latino.blogs.allocine.fr
snake
Don Vito Corleone
Don Vito Corleone
avatar

Nombre de messages : 1436
Age : 28
Localisation : j'étais a New York en 1997, et a L.A en 2013
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Sam 26 Juil - 3:00

saga culte, qui fit connaitre Mel Gibson et son génial réalisateur George Miller.
Mon préféré est le 2e, véritable western futuriste déchainé, et monument d'efficacité et de mise en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G.R
Keyser Söze
Keyser Söze
avatar

Nombre de messages : 534
Age : 26
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Mar 24 Aoû - 3:35

Pour moi c'est l'une des plus meilleures saga de science-fiction.


Le 1 est fascinant, de par son ambiance malsaine, son héros aussi classe que torturé (le jeu intériorisé de Mel Gibson y est pour beaucoup) et ses scènes d'action démentes, le tout agrémenté de violence sadique mais mesurée. La preuve qu'il n'y a pas besoin d'un gros budget pour en mettre plein la vue.

Le 2 est presque meilleur, et a le mérite de révolutionner l'intrigue et l'ambiance, tout en restant dans la continuité du 1. On ne s'ennuie jamais, c'est presque aussi épique qu'un Star Wars et aussi dépaysant qu'un western. Le tout clôturé par l'une des plus grandes course-poursuites du cinéma.

Le 3 est un film d'action efficace (le combat d'ouverture est impressionnant) mais se casse la gueule à cause d'une Tina Turner trop excentrique et d'une tribue "télétubies ewoks avant l'heure". Beurk !


Quel dommage que le dernier ne soit pas à la hauteur, sinon ça serait la trilogie parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul Siry
Colonel Kurtz
Colonel Kurtz
avatar

Nombre de messages : 3592
Age : 24
Localisation : St Buryan
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Sam 11 Juin - 17:20

Je n'ai pas vu le troisième opus, j'aime beaucoup le premier et j'ai découvert récemment le deuxième qui est une BOMBE! Je le remercie déjà d'avoir fait engendré tous ses bébés italiens. Une esthétique post-apo poussiéreuse et bien crade qui reste dans l'Histoire du cinéma (je comprends maintenant pourquoi on m'en parlait quand j'abordais Waterworld!). Chaque détail est pensé et crée. L'ambiance est pesante et brutale sans qu'il ne se passe grand chose (l'ouverture avec Mel récupérant illico de l'essence, sous l'oeil menaçant d'un Vernon Welles punk sur sa moto Shocked ). Gros gros coup de coeur au discours d'Humungus interrompu par l'arrivée l'enfant limite primate avec son boomerang, moment qui m'a définitivement claqué, excellente et incroyable mise en scène.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snake
Don Vito Corleone
Don Vito Corleone
avatar

Nombre de messages : 1436
Age : 28
Localisation : j'étais a New York en 1997, et a L.A en 2013
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Jeu 23 Juin - 23:36

Cette saga doit beaucoup à George Miller, mais aussi à Mel Gibson, qui immortalise le personnage principal. Son premier (et grand) rôle. D'ailleur, ce dernier n'était pas prévu pour incarner Max, puisqu'il accompagnait simplement l'un de ses amis pour le casting et, George Miller, voyant la gueule cassée de Gibson (il s'était battu la veille dans un bar et était bien amoché) lui demande de revenir quelques jours plus tard pour faire un essai, et lui donne finalement le rôle principal.

Mad Max c'est un véritable chef d'oeuvre, une date dans l'histoire du cinéma. Un film qui faillit être classé X, et qui a même été interdit de sortie en France pendant deux ans, avant de sortir en 1982, suite au succès de Mad Max 2.

Une violence avant tout morale, l'histoire baigne dans un futur apocalyptique, ou il n'y a aucune représentation de la loi (les flics sont impiussants), ou les gangs et la violence règnent. Il n'y a presque pas de violence visuelle (deux scènes, mais courtes), elle est avant tout morale, viscérale, et de ce côté j'ai rarement vu un film d'une telle intensité. La scène de l'assassinat de la femme et du fils de Max reste encore dans ma mémoire.

Ce film, c'est aussi le premier d'un grand metteur en scène: George Miller. Budget minuscule (400 000 dollars australiens), qui oblige Miller à un bricolage incessant pour fabriquer sa mise en scène, dans le même genre qu'un Carpenter. Et malgré le faible budget, le réalisateur fait preuve d'une rare maîtrise du cadre, son rythme et son découpage sont d'une efficacité redoutable.

Une date dans l'histoire du cinéma, au même titre que le deuxième épisode. Véritable western post-apocalyptique, qui enchaine les poursuites spectaculaires (et ce dés l'intro du film), toujours filmées avec autant de maîtrise.

On y suit encore le parcours, cette fois post-vengeur de Max. Un type complètement perdu, errant à travers les routes décimées, ne luttant uniquement que pour sa propre survie, et se trouvant forcé d'aider ce campement de survivants.

La production design, bien que faisant kitsch aujourd'hui, reste mythique, et fut souvent copiée ou inspirant d'autres films ou séries (elle fut même parodiée lors d'un épisode de South Park).

Sans être une bouse, le troisième épisode se démarque beaucoup trop des deux autres, et vire au ridicule par moments (le fight avec les cables...what the fuck!). Reste quelques scènes réussies et un film toujours aussi bien mis en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul Siry
Colonel Kurtz
Colonel Kurtz
avatar

Nombre de messages : 3592
Age : 24
Localisation : St Buryan
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Sam 20 Aoû - 2:03

Vu le tout premier l'année dernière pour la première fois et j'avais beaucoup aimé sans non plus crier au chef d'oeuvre, j'avais trouvé que le film aurait pu être mieux et avoir plus de rythme. Revu il y a quelques jours et j'enlève carrément ces gentils reproches pour crier au chef d'oeuvre.
Comme ont le sait déjà, la poursuite qui introduit le film est magistrale. Avec de faibles moyens (je ne connaissais même pas le budget!) la narration se fait par des cadrages impeccables et un découpage bien carré. Rien à dire à propos de la réalisation qui est excellente avec ses plans ni trop courts ni trop longs où beaucoup d'informations nous viennent à l'écran, tous se savourent et c'est très rapide pour installer cette ambiance dangereuse et angoissante. Une petite ville > quelques motards viennent > ils jouent sur la route > C'est bon, le climat d'insécurité est installé. Gros gros choc encore quand
Spoiler:
 
Pareil là, les plans sont de plus en plus courts, les motos et les victimes sont filmées de plus en plus près, l'ambiance est glaçante, le choc est là et pas une goutte de sang ni rien. Avec un grand sens du montage Miller nous fait une scène terrible qui n'a rien à envier à personne.
Et bien sûr les décors australiens, l'univers et le personnage Mad Max, ce n'est que du bon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snake
Don Vito Corleone
Don Vito Corleone
avatar

Nombre de messages : 1436
Age : 28
Localisation : j'étais a New York en 1997, et a L.A en 2013
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Ven 11 Mai - 1:34

Mad Max ça troue le cul encore aujourd'hui. Un premier film à 400 000 dollars qui fout encore une sacré claque.

Le propos du film est encore bien présent aujourd'hui, on y voit une population en totale perte de repères, pas d'institutions ou presque, pas de figures auxquelles se rattacher, juste des êtres qui errent et tentent de survivre. Ceux qui font véritablement la loi ce sont les gangs, comme ces motards, ils sont nombreux, et terrorisent la population. Le côté post apocalyptique, l'humanité en perte de repères, la domination de groupes marginaux...on retrouve ces inspirations dans de nombreux films encore aujourd'hui (The Book of Eli par exemple). Mad Max étant un pur western urbain, il s'agit d'un genre phare pour parler de l'humain.

Mad Max c'est un film qui marque encore aujourd'hui par sa violence, froide, mentale. Le film a eu de gros problèmes avec la censure à sa sortie, et a été interdit pendant plusieurs années en France. Pourtant, il ne s'agit pas d'une violence visuelle (peu de sang), mais vraiment mentale, viscérale, les actes perpétrés par les membres du gang font qu'on ressent une vraie trouille à chacune de leurs apparitions. Beaucoup d'actes violents sont suggérés, comme l'attaque et le viol du couple en voiture, ou l'on ne voit pas ce qu'ils vont subir, mais ce que l'on voit après l'acte est marquant. Miller jongle parfaitement entre le visuel et le suggéré (peut-être aussi une question de budget), et construit une oeuvre d'une cohérence rare et inédite aujourd'hui pour un premier film, ou la violence est plus intense, alors qu'il en montre le moins. L'attaque des motards sur la famille de Max en est la parfaite illustration. Le choc de cette scène étant provoqué par tout ce qui a été fait en amont, par l'ambiance, et la mise en scène, très percutante (l'enchainement des plans juste avant l'acte, très courts, ayany un réel impact), et le faite qu'on ne montre pas l'acte en lui-même.

Mad Max c'est enfin un film impressionnant visuellement. En quelques petites ellipses, Miller immortalise Mel Gibson dans son rôle (lorsqu'il enfile ses gants, ou encore ce plan ou l'on ne voit que les ray ban dans le rétro de la voiture). Ce dernier n'était à la base pas prévu pour le rôle, il a auditionné par accident. Enfin, les poursuites sont impressionnantes de maîtrise et de folie visuelle, et nombreux plans sont incroyables par leur précision et leur dynamisme. On est trs près des véhicules, la sensation de vitesse et de dangers est prenante. Rares sont les cinéastes à avoir une telle maîtrise du découpage, de savoir placer la caméra au bon endroit, au bon moment, le tout dés leur premier film.

Le film n'a rien perdu aujourd'hui, il reste toujours aussi intense, une vraie claque.

6/6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul Siry
Colonel Kurtz
Colonel Kurtz
avatar

Nombre de messages : 3592
Age : 24
Localisation : St Buryan
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Ven 11 Mai - 22:53

Pareil que le monsieur d'au-dessus, j'en rajoute une couche sur les cadrages et le montage. Du génie qui installe une ambiance en quelque plans avec une mise en scène et un montage très forts et concis. Cette insécurité ambiante, ces méchants aux actes assez malsains et étranges, cette bestialité profonde que l'on retrouve chez chaque personnage, le désert, les routes, l'Australie, c'est assez inexplicable comment l'univers très singulier du film me claque le beignet comme rarement. J'ai l'impression de ne pas pouvoir voir quelque chose de similaire ailleurs. L'un de mes cultes parmi les cultes et le quatrième volet est le film que j'attends le plus.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snake
Don Vito Corleone
Don Vito Corleone
avatar

Nombre de messages : 1436
Age : 28
Localisation : j'étais a New York en 1997, et a L.A en 2013
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Sam 12 Mai - 1:13

La photo de l'enfant de Mel Gibson me fait penser à un truc je sais pas si t'as fait gaffe, mais tu vois un bébé s'amuser avec une arme (qui semble vraie en plus), et ça n'inquiète ni Mel Gibson ni sa femme, ils s'en foutent. Petit détail qui m'a fait marrer.

En faite t'as bien résumé, Mad Max c'est surtout un sentiment de danger qui règne, un sentiment, quelque chose que l'on ressent. C'est en cela qu'il est très frappant, et que le 2e s'en démarquera car la violence dans le 2e est justement beaucoup plus démonstrative.

Pour le 4e épisode, ça me troue le cul que Mel Gibson y soit pas quoi quand même (vous imaginez un Indiana Jones sans Ford, un Rocky sans Stallone, un Die Hard sans Willis???), et pourtant j'adore Miller (son Happy Feet 2 est génial) et Tom Hardy est un brillant acteur, une gueule qui défonce. Donc je suis curieux de voir ce que ça va donner, mais un Mad Max sans Gibson n'est pas un Mad Max
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snake
Don Vito Corleone
Don Vito Corleone
avatar

Nombre de messages : 1436
Age : 28
Localisation : j'étais a New York en 1997, et a L.A en 2013
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Sam 12 Mai - 7:33

C'est avec ce 2e opus que la saga Mad Max prend une autre dimension.

C'est cet épisode qui va ancrer la saga dans le western post-apocalyptique, genre avec lequel flirtait déjà le premier sans réellement en être un (hormis quelques passages).

Dés le début, Max est présenté comme un pur personnage de western. Il avance et survit, recherche simplement du carburant pour pouvoir avancer. Mel Gibson retrouve le personnage et est très charismatique dedans, au volant de sa voiture, avec sa tenue en cuir et son fusil, il prend une autre dimension en quelques minutes. Ce film sera également là pour montrer un côté plus sombre et "salaud" du personnage, qui n'accepte de sauver la vie d'un type que s'il lui donne du carburant en échange, ou lorsqu'il abandonne par la suite le groupe de survivants qui l'ont accueilli précédemment. Un vrai personnage de western, ni bon ni mauvais, simplement un survivant.

Pareil du côté des bad guys, dont le chef prend ici une dimension véritablement diabolique, cela se confirme dans la scène de nuit ou le montage (visuel et sonore), la posture du bad guy, et la manière de le filmer de Miller, en font une figure maléfique. Le tout sans que l'on connaisse son nom, sans que l'on voit son visage, et sans qu'il commette d'actes en particulier. Mais l'emprise qu'il a sur son clan, et ce que les hommes du clan, tous plus barges et barbares les uns que les autres (dont Vernon Welles, alias Benett dans Commando), nous laisse imaginer ce qu'il est capable de faire.

Néanmoins, ce deuxième opus est plus démonstratif que le premier. Mais là ou le premier jouait avec la suggestion, le second en montre beaucoup mais joue avec la distance. Lors de certaines scènes violentes, on est au plus près de cette violence, mais pour d'autre on la voit avec plus de distance, comme la scène du viol, filmée avec du recul, du point de vue de Mel Gibson. Dans cette suite, Miller tronque le sentiment de danger par de la violence plus percutante, on ne ressent pas mais on reçoit.

Dans l'ensemble, c'est un véritable choc que l'on reçoit devant ce Mad Max 2, plus percutant et prenant que le premier volet. Dés la première poursuite, on est pris par la maîtrise visuelle impressionnante de Miller, entre plans subjectifs impressionnants et découpage percutant, et on ne détourne pas les yeux de l'écran jusqu'à la fin, ou comme final Miller nous offre une course poursuite de 15 minutes, superbement filmée, avec quelques cascades qui font mouche.

Mad Max 2 ça défonce, ça percute, la saga prend une autre dimension, son réal et acteur principal aussi. Si le premier reste indispensable, sa suite le surpasse. Et ça, c'est assez rare pour être signalé.

6/6



Petit making off ou l'on voit les conditions de tournage, notamment pour les cascadeurs, qui sont protégés pour leur chute par...des cartons!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul Siry
Colonel Kurtz
Colonel Kurtz
avatar

Nombre de messages : 3592
Age : 24
Localisation : St Buryan
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Dim 13 Mai - 0:58

Le détail de l'enfant avec le revolver m'avait aussi marqué mais pas dérangé, ça en rajoute dans l'ambiance d'insécurité et montre une certaine insensibilité à la violence et aux armes.
Et ce qui me tue dans le 1, c'est aussi ces méchants. Les gars arrivent en moto, descendent et se déplacent de façon très particulière, des regards menaçant et une petite danse sur la route. Aucun acte et les personnages posent l'ambiance. Et ça nous ait dit sans aucun mot, qu'avec des images.

Le 2, belle claque aussi. Là aussi une ambiance, un univers qui transpire sur chaque détail (l'équipe du film n'a vraiment rien épargné, pas même l'accessoire flou au seconde plan, respect!), un univers inventé, nouveau, imaginé et bien différent du 1. Mad Max 2, un excellent renouvellement! Et qui va bien plus loin que dans le premier. Dans le premier, les personnages étaient moralement douteux, on pouvait faire confiance à certains mais pas trop. Là, c'est carrément que des survivants se montrant agressifs dès la première rencontre. Dans le premier, un enfant avait encore une famille, était élevé. Dans le 2, il est seul et primitif. Dans le premier, il reste encore des choses, une autorité officielle, des maisons, une gare. Dans le 2, un désert, un peu de goudron et on s'habille comme on peut avec des déchets.
Avant, l'apocalypse n'avait pas l'air d'être encore passé, cette fois si. Plus aucun repère. J'aime beaucoup le personnage d'Humungus, grand méchant du film mais ça reste ambigu. J'ai l'impression que c'est le reflet de Mad Max avec son visage couvert et son crâne anormalement rasé. On ne s'est rien de son passé mais on imagine que lui aussi a été une victime. Et que maintenant, il use une violence qu'il réfutait autrefois pour vouloir "partager" le pétrole dont tout le monde a besoin.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snake
Don Vito Corleone
Don Vito Corleone
avatar

Nombre de messages : 1436
Age : 28
Localisation : j'étais a New York en 1997, et a L.A en 2013
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Dim 13 Mai - 7:47

Ah Vernon "c'est pas entre les yeux qu j'vais te buter, c'est entre les couilles!" Welles!

Le détail de l'enfant m'a pas dérangé, limite ça m'a fait marrer j'me suis dit tiens le môme joue tranquille avec un flingue. Bah déja les bad guys du 1 il s'agit d'un gang, et la première fois qu'on les voit, on voit juste un groupe de bikers arriver, ils sont groupés, on identifie le chef, on les voit juste "s'acclimater", voir ce qu'il y a autour avant d'exploser. ça fait un peu bande de western, les mecs arrivent synchro, avec des motos au lieu de chevaux, et le côté attentif avant d'exploser fait carrément western.

Le premier identifie clairement les personnages, tu as très clairement les bons et les mauvais. Dans le deuxième tu as le groupe de bad guys qui sont les mauvais, avec leur chef qui est la figure maléfique, et les autres on ne peut pas les considérer comme des bons, simplement des gens prêts à tout pour survivre. Pareil avec Max, qui était bon dans le premier mais qui s'est transformé avec son environnement (et bien sur en conséquence de ce qui s'est produit dans le premier épisode). Il survit, ne sauve la vie d'un mec uniquement parce qu'il peut lui procurer du carburant, c'est d'ailleurs la seule chose qu'il cherche du film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul Siry
Colonel Kurtz
Colonel Kurtz
avatar

Nombre de messages : 3592
Age : 24
Localisation : St Buryan
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Mar 16 Oct - 3:54

J'ai enfin découvert le troisième opus cheers

Mais je préfère ne pas en parler, de pire en pire passé la première demi-heure pour moi pale .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul Siry
Colonel Kurtz
Colonel Kurtz
avatar

Nombre de messages : 3592
Age : 24
Localisation : St Buryan
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: La saga Mad Max   Mer 16 Jan - 20:33

Ceci serait la première image de Max Mad : fury road :



On peut aussi trouver plein de photos de tournage sur le net, avec beaucoup de voitures relookées comme des putes en léopard.

Pour faire un petit plus à mon message sur le topic de Maniac, j'ai un sérieux respect aux cinglés australiens qui risquaient leurs vies sur le tournage. Caméra posée sur le bas-côté d'une route où passait une voiture à toute vitesse, cadreu assis sans protection sur une moto aux alentours des 180 km/h, pas mal d'anecdotes sont dans le documentaire Note quite Hollywood. Ce qui m'impressionne le plus pour le premier Mad Max, c'est quand un des motard se reçoit sa moto derrière le crâne et quand la voiture traverse une caravane dans la poursuite du début, voiture conduite par un cascadeur qui avait la jambe cassée à ce moment-là. Il y a d'autres histoires du même genre pour d'autres films dans le documentaire que je recommande. La bonne vieille époque de l'Ozploitation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La saga Mad Max   

Revenir en haut Aller en bas
 
La saga Mad Max
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saga de chez Studio tomahawk
» Fan club d'excel saga
» SAGA, c'est parti !
» Un Scenario Saga: Le Raid
» Sondage pour Saga: après Kirk Douglas, qui va integrer ma bande !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAP :: Les films :: Sagas et films d'horreur :: Sagas et trilogies-
Sauter vers: